samedi 1 octobre 2011

Cartographie de l'absence de données (NoData)

 
La question se pose souvent au cartographe : comment représenter un objet, avec un symbole conventionnel qui s'impose au lecteur sans aucun doute sur la nature de cet objet ? Sans aller en détail dans la complexité des cultures quand on ambitionne de créer des cartes qui se veulent internationales, on explore dans tous les cas les voies de la symbologie, de leur signification et finaliser par l'étape de leur conception selon l'échelle et le contexte dans lequel ce symbole va apparaître (voir un exemple). Tous ces symboles sont forts instructifs et la création et l'utilisation de ceux ci sont un travail passionnant en soi.


Source : mapsymbols.com
Cela dit, personne ne parle de cette cartographie si particulière mais si indispensable qui est la cartographie du rien, de l'absence de données, de l'inconnu, qui est elle aussi en soi une exploration de quelques chose qui n'existe pas et pourtant qui doit exister et se faire comprendre.

Or ce manque de donnée est bien intrinsèque au monde réel, qui n'est pas parfait. Toute les techniques d'interpolation ont bien pour objet de combler le manque de donnée pour créer des ensembles continus à partir de données discontinues.


Pour mieux apprécier la réalité et la justesse des données existantes, il est donc nécessaire de pouvoir localiser l'absence de celles ci.

Procédé : couleur vs noir/blanc/gris

Carte d'Afrique étrange : que veut dire le gris ?
On oppose ici la présence d'une couleur non teintée (dans le panel de la gamme gris/blanc/noir) aux couleurs teintées (rouge, vert, etc).

Le blanc symbolise la pureté, comme le blanc immaculé d'un manteau de neige et de ce fait impose à l'esprit un vide relatif. 

Le gris a tendance à faire appel à des notions de peu d'intérêt, de fade, qui ne ressort pas du reste. Il est souvent utilisé pour faire ressortir quelque chose de très coloré en comparaison (voir le film "La liste de Schindler" et la petite fille en rouge par exemple). Le gris est aussi assimilé au passé, à l'ancien (relativement aux images en noir et blanc, par exemple.

Le noir quant à lui fait appel plutôt l'absence de lumière, à quelque chose d'éteint, donc d'absent, mais n'occulte pas totalement l'entité = on sait qu'elle est là, mais on ne sait rien d'elle, l'information est éteinte.

Quelques exemples :

 Le point plein noir, vide gris ou vide blanc cerclé de noir. C'est une façon de représenter le fait que rien ne vient remplir ce point (sans couleur) dès lors que d'autres point sont colorés.

La surface grise ou blanche. De la même façon que précédemment, elle s'oppose à des surfaces colorées.


On peut par exemple placer un fond de carte en dégradé de gris pour faire ressortir des informations colorées présentes dessus ou des informations en gris

Procédé : présence contre absence

Parfois, l'absence peut être distinguée en deux : aucune entité comptabilisée (0) et aucune donnée  (NoData). Le 0 peut donc être comptabilisé comme une valeur et se figure comme la couleur la plus basse d'un dégradé par exemple et doit donc être facile à distinguer vis à vis de l'absence de donnée, comme une zone non colorée... c'est une différence fondamentale que celle entre l'absence constatée et l'absence de donnée !

Carte de données interpolées sauf sur la zone blanche
On peut par exemple avoir un modèle de numérique de terrain proche du niveau 0 d'élévation. Le Z = 0 est une valeur comme les autres. En revanche, les zones où l'altitude est inconnue peuvent poser problème : comment la faire figurer ? Il faudra donc prendre le soin de choisir une méthode appropriée, que ce soit en trouvant une couleur très différente du reste (cf ci contre), soit en faisant apparaître le fond de plan à cet endroit, ou encore en limitant la carte aux contours de la zone connue.

La carte suivante est intéressante à analyser mais reste peu lisible du premier coup d’œil. On y trouve 2 figuration d'absence de données ainsi qu'une donnée égale à 0.
NoData n°1 : le masque blanc transparent suggère la zone de collecte
NoData n°2 : le point bleu sort de la gamme orangée rouge
Donnée = 0 :  figuré par un point blanc