jeudi 3 décembre 2009

Introduction à l'analyse du relief

Les courbes de niveau

Une courbe de niveau (aussi appellée isoplèthe ou isoligne - contour en anglais) d'une valeur est une ligne le long de laquelle la valeur source est identique. En cartographie, elle joint le plus souvent des altitudes identiques sur des cartes topographiques.  Elle peut aussi joindre des valeurs identiques pour d'autres valeurs, comme des panaches de pollution, ou encore des niveaux barométriques identiques (isobarres), des précipitations identiques (isohyètes), ou autres...

Parlons de topographie...

On parle d'intervalle pour définir le pas entre les valeurs représentées par ces courbes. Plus ces courbes sont rapprochées, plus la pente est raide.


Sur l'image ci contre (Src:Wikicommons), on voit un croquis simplifié du mode de construction des courbes de niveau, l'escalier représentant la segmentation du relief d'après le pas désiré.. Dans ce cas, il s'agit d'un relief de type "bosse"mais il serait possible d' obtenir le même tracé de courbes pour le même relief inversé, de type "creux".



Géomorphométrie

Analysons un peu le relief :



En A, un sommet, ou point haut. Il est facile à repérer car les courbes se referment sur elles-même. en cercles concentriques La courbe la plus au centre contient le point haut. Le sommet est arrondi, la distance entre les courbes avoisinantes étant plus grandes. Si l'on visualisait un pic, les courbes seraient beaucoup plus rapprochées jusqu'au point haut. Si on inversait le relief, "A" serait une dépression fermée.

En B, c'est un vallon, où se concentrent les écoulements. On parle de talweg. Les courbes forment des "V" emboîtés. A cet endroit, on peut trouver de l'eau sous forme de cours d'eau, permanent ou temporaires ou des vallons secs. Si on inversait le relief, "B" serait sur une ligne de crête.

En C, c'est un col, placé sur une ligne de crête entre deux bassins versants. Les courbes de valeurs identiques sont parallèles de part et d'autre. C'est une zone quasi plane.

En D, c'est une zone de forte pente. Les courbes sont très rapprochées.

2 commentaires:

phyto a dit…

Vraiment impeccable ce blog didactique et ses illustrations... Remarque : un talweg c'est la ligne "basse" du lit de la rivière ou du vallon, comme tu l'écris, même quand il y a un cours d'eau permanent.
C'est bien de passer en revue également de la géomorpho en plus de la géomatique - ça permet de réviser ses concepts fondamentaux à la chandelle ;)

SOM a dit…

Merci :) J'ai modifié le passage du talweg, ca devrait être plus clair.